Vidange auto

Accueil
Vidange auto Demander un devis

Dernière modification : 1 mars 2016

Vidanger, c’est remplacer l’huile servant à lubrifier le moteur. Pour assurer une durée de vie optimale au moteur, il est en effet nécessaire de le lubrifier afin de minimiser les frottements entre les différentes parties métalliques. L’huile sert aussi à évacuer les particules et les impuretés vers le filtre à huile.

La vidange auto est l’occasion de faire plusieurs vérifications sur votre véhicule. Il s’agit bien sûr de changer l’huile moteur et de vérifier le filtre à huile, mais ce peut aussi être le moment de jeter un œil sur le filtre à carburant, le filtre à air, et le filtre d’habitacle.

Les différentes huiles de moteur

Il existe une grande variété d’huiles moteur avec des propriétés très différentes les unes des autres. Avant de faire une vidange auto il faut donc s’assurer que l’huile que vous allez ajouter à la place de l’ancienne lors de la vidange auto convient bien au modèle de votre véhicule et à l’usage que vous en faites.

En enregistrant votre véhicule sur www.drivepad.fr vous saurez quelle huile vous devez utiliser avant la vidange auto.

Les huiles de vidange auto sont classées selon leur viscosité à chaud et à froid, ainsi que selon leur niveau de spécificité. La viscosité de l’huile de vidange auto va influer sur sa capacité à se répandre dans le moteur ainsi que sur sa capacité à lubrifier les parties du moteur. Lors du démarrage, l’huile devra se répandre rapidement dans le moteur pour éviter le plus possible les frottements entre les pièces. A chaud, l’huile déjà en place devra avoir une capacité de lubrification maximale.

Un lubrifiant se fluidifiant avec la température du moteur, il est donc important d’évaluer précisément ces caractéristiques propres grâce au grade de viscosité (SAE) avant la vidange auto. Une norme internationale classe les huiles selon leur grade viscosité à froid et à chaud, avec deux chiffres séparés par la lettre W (par exemple 10W40) ; Le W signifie Winter (hiver en anglais).

– Le premier chiffre (10 dans l’exemple ici) correspond au Grade de viscosité à froid qui va de 0 à 25. Plus ce premier chiffre est petit, plus l’huile sera fluide au démarrage. Ce grade est à regarder de près si vous habitez dans une région froide. Plus il fait froid, plus ce chiffre devra être près de zéro. Car une huile fluide n’aura pas besoin de monter en température pour assurer vite la lubrification du moteur. En région chaude, le chiffre approchera les 15 voir 25 car ici, l’huile sera très vite fluide.

– Le second chiffre (ici 40) est le coefficient de viscosité à chaud qui va de 20 à 60. Plus le chiffre augmente, plus la lubrification sera efficace à froid. Dans une région chaude, ce coefficient sera plus faible ; par contre, en cas de froid, il faudra opter pour un fort grade.

Enfin il existe des huiles dites de synthèse, semi synthèse et minérales pour votre vidange auto.

La composition d’une huile est très importante pour déterminer ses performances et ses qualités. Les lubrifiants moteurs s’obtenaient avant uniquement à partir du raffinage du pétrole ; ce sont des huiles dites minérales. Les contraintes imposées par les mécaniques modernes ont amené à la création d’huiles artificielles dites de synthèse. Ces huiles autorisent des performances moteur bien supérieures aux huiles minérales. Il existe également des huiles de synthèse proches des huiles minérales ce sont les huiles de semi synthèse.

Enfin, regardez bien les préconisations des constructeurs avant la vidange auto. Car selon les marques, les types de véhicules et de moteurs, les indices vont changer. Un véhicule à caractère sportif, aura besoin d’un type d’huile différent d’une voiture routière.  Le niveau de spécificité de l’huile sera donc déterminé en fonction des caractéristiques du véhicule (moteur essence, diesel) ainsi que son âge, le nombre de kilomètres que vous parcourez…

La qualité des huiles de vidange auto est assez homogène, il existe cependant différents sigles censés estimer la qualité d’une huile. Une huile ACEA B1 sera de bonne qualité, une huile de type ACEA B3 sera de très bonne qualité, et une huile de type ACEA B2 sera de qualité moyenne.

Quand faire sa vidange ?

La vidange auto doit être faite tous les ans. Mais ici, tout dépend du carnet d’entretien constructeur.

Le moment opportun pour faire la vidange auto de votre véhicule varie selon le modèle et selon l’utilisation que vous en faites. Cependant, il est recommandé de faire la vidange auto de votre véhicule au moins tous les 10 000 km ou tous les ans. Des recommandations plus précises sont présentes dans le carnet d’entretien auto de votre véhicule, que vous retrouverez aussi en inscrivant votre véhicule sur DrivePad.

Par ailleurs, il existe des programmes d’entretien auto appelés « Long Life » chez certains constructeurs qui ne nécessitent pas de faire la vidange auto tous les 10 000 km mais qui nécessitent des huiles de moteur particulières.

Si vous ne faites pas assez régulièrement la vidange auto de votre véhicule, votre moteur risque de se dégrader rapidement. Comme nous l’avons dit, la vidange auto sert à changer l’huile et à nettoyer le filtre à huile qui retient les impuretés. Tarder à faire la vidange auto c’est donc exposer le moteur de son véhicule à un encrassement, ce qui augmentera sa consommation en carburant et qui risquera de l’abimer et d’entraîner de coûteuses réparations.

Comment faire la vidange de son auto ?

Il est parfois nécessaire de faire une vidange auto environs tous les 10/15 000 km ou tous les ans car elle permet un bon fonctionnement du moteur et évite une surconsommation de carburant ainsi que la dégradation prématurée du moteur. Maintenant vous saurez concrètement comment procéder pour bien faire la vidange auto. C’est aussi le moment opportun pour changer le  filtre à huile qui a récupéré toutes les impuretés contenues dans le moteur.

 

Créer mon carnet d'entretien

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *