VOLVO V60 HYBRID PLUG-IN : LE MEILLEUR DE TOUS ?

Accueil
VOLVO V60 HYBRID PLUG-IN : LE MEILLEUR DE TOUS ? Demander un devis

Publié le 14 mai 2013

Avec la V60 Plug-in Hybrid, Volvo commercialise rien moins que la première voiture hybride Diesel rechargeable au monde. Et il est finalement assez logique que ce soit lui qui le fasse.

 

Bien qu’il soit propriété du Chinois Geely depuis 2010, Volvo est et reste un constructeur suédois. En tant que tel, il s’est engagé de longue date dans deux domaines particulièrement prisés des pays nordiques : la sécurité (la V40 a été élue « Voiture la plus sûre du monde » par l’institut EuroNCAP en 2012) et le respect de l’environnement.

Volvo V60 Hybride

Et quelle meilleure preuve de cet engagement que cette nouvelle version de la V60 ? Elle combine le cinq cylindres D5 2.4 développant 215 ch pour 440 Nm à un moteur électrique synchrone développant 70 ch pour 200 Nm. Ce dernier est alimenté par un pack de batteries lithium-ion de 400 V et 11,2 kW/h logé sous le plancher de coffre. Particulièrement compact, il n’empiète guère sur le volume du coffre qui ne perd que 6 cm en hauteur. Son volume diminue cependant d’une centaine de litres en raison de la présence du matériel de recharge et du kit anti-crevaison qui remplace la roue de secours. Le V60 n’étant déjà pas réputé pour son volume de chargement (sur ce point, l’esthétique a volontairement primé sur le pratique), il n’offre plus que 305 l, qui peuvent être portés à 1 126 l en rabattant la banquette.

 

Les batteries peuvent être rechargées vi un câble de 4,5 m « du niveau de qualité le plus élevé du marché » sur une prise domestique de 230 V, le temps nécessaire dépendant de l’ampérage : 7 h 30 (6 A),4 h 30 (10 A) ou 3 h 30 (16 A). Au prix actuel, le coût d’une recharge est de 1,37 e selon Volvo. La V60 hybride ne peut en revanche utiliser les bornes de recharge rapide (qui en connaît ?) mais les ingénieurs y travaillent.

 

Charge de la Volvo V60 Hybride

La motorisation hybride fonctionne selon trois modes, sélectionnables via une commande sur la console centrale. « Pure » permet de rouler sur le seul moteur électrique pendant une cinquantaine de km à une vitesse maximale de 120 km/h. Une touche « Save » permet en outre au moteur thermique de recharger en partie les batteries. « Hybrid » utilise les deux motorisations, passant de l’une à l’autre en fonction des conditions de circulation. Le moteur thermique n’envoie son couple qu’aux roues avant. « Power » utilise toute la puissance disponible.

 Et celle-ci ne manque pas : avec 280 ch, 640 Nm et une transmission intégrale permanente, le V60 hybride se montre d’une redoutable efficacité, que ce soit sur voie rapide (230 km/h en pointe) ou dans les enchaînements de courbe. La boîte automatique Geartronic à six rapports jouant le jeu, on oublie alors le poids du véhicule et le fait que le train arrière est surchargé de 300 kg (pack de batteries et matériel électrique associé).

Habitacle de la Volvo V60 Hybride

Et la consommation ? Difficile à estimer. Volvo annonce une moyenne de 1,8 l/100 km pour 49 g/km de CO2. Il va toutefois de soi que ces chiffres varieront grandement en fonction du style de conduite…

Performant, fonctionnant au gazole, facile à recharger et disposant d’une vraie autonomie en mode électrique, le V60 Plug-in Hy-brid semble réunir tous les atouts pour se positionner comme le plus convaincant des hybrides. Mais il faudra y mettre le prix (61 150 € hors bonus) et se montrer patient : un an de délai de livraison minimum.

 

Sylvain LHOTE

By Autovista

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *