Trophée Andros 2012 : Super-Besse, la fin

Accueil
Trophée Andros 2012 : Super-Besse, la fin Demander un devis

Publié le 7 février 2012

 Malgré le redoux de fin de semaine, les organisateurs sont parvenus à proposer une piste « blanche » composée, entres autres, d’azote et de neige. Dans de telles conditions, l’envie d’attaquer était partagée avec l’obligation de gérer ses pneus. Cinquième sur la grille de départ de la première Finale Elite Sup, Jean-Baptiste Dubourg a réalisé un sans faute lors de sa finale, en évitant les nombreux pièges, et il est remonté à la deuxième place de cette confrontation en peloton juste derrière Jean-Philippe Dayraut. Au classement général de cette unique course du week-end, « JB » a marqué les points de la septième place. Avant de recevoir le prix de la combativité lors de la remise des prix du Trophée Andros, Andréa Dubourg a signé une nouvelle performance remarquée. En plus de sa deuxième place chez les Indépendants en Auvergne, le benjamin du Trophée Andros s’est offert une place dans le Top 10.

Après avoir éprouvé quelques difficultés à trouver le bon rythme, Pierre Llorach a remporté la première Finale Elite. Le pilote du DA Racing a marqué suffisamment de points pour préserver sa huitième place au classement final du Trophée Andros. Déjà assurée de son titre dans le classement Féminin du Trophée Andros, Marlène Broggi n’avait plus qu’à profiter de cette dernière épreuve avant de recevoir son prix. Si la pilote du DA Racing a ressenti quelques difficultés sur cette piste, les conditions particulières lui ont permis d’accumuler un maximum d’expérience au vu de la prochaine saison hivernale.

Jusqu’au bout, Lionel Daziano se sera battu pour s’offrir une place sur le podium Promotion du Trophée Andros. Nettement plus à l’aise sur la glace que sur le bitume, Lionel aura tiré profit de cet hiver doux pour engranger de l’expérience sur cette surface grise. « Lio » termine le Trophée Andros en recevant la coupe du troisième de la Promotion lors de la remise des prix des prix de fin de saison.

Andréa Dubourg

Invitée par le DA Racing pour cet ultime rendez-vous de l’hiver, Margot Laffite, lauréate du Trophée Andros Electrique Féminin au volant de l’Andros Car Norauto, a démontré qu’elle n’avait rien perdu de son coup de volant en se battant, notamment, jusque dans les derniers mètres pour la victoire dans la deuxième Finale Elite de la soirée. Margot a remporté le classement Féminin de la course de Super-Besse. « Comme les pilotes qui portent actuellement nos couleurs, Margot rentre totalement dans l’esprit DA Racing » se réjouissait Dominique Dubourg après les performances de la pilote.

Les réactions

Dominique Dubourg, Team Manager du DA Racing :

La polémique sur le drapeau rouge lors de la deuxième Finale Elite Sup de Super-Besse « Ce qui s’est produit est vraiment dommageable pour le sport automobile et pour tous les acteurs du Trophée Andros. Je considère que cet incident est un fait de course malheureux, je ne peux pas imaginer une autre situation. Les pilotes engagés sur le Trophée Andros sont avant tout des compétiteurs et ils viennent pour s’imposer. Ce fait de course a malheureusement eu une grande incidence. Le règlement du Trophée Andros dépend de la réglementation des circuits tout-terrain. Ce genre de situation s’est déjà déroulé en autocross et en rallycross et les directeurs de course ont pris les mêmes décisions (Dominique Dubourg connaît bien le sujet, il est responsable de la commission rallycross à la FFSA, ndlr). A l’issue des manches qualificatives, nous sommes tous allés féliciter Alain Prost et son équipe pour sa victoire acquise sur la piste. A Super-Besse, trois pilotes pouvaient être champions et ils méritaient tous de gagner. Nous avons connu un hiver de très haute volée. Malheureusement, je suis étonné de l’ampleur de cet incident. Je regrette qu’il n’y ait pas eu plus de modération dans les propos de certains. »

La course de Margot Laffite au volant de la Clio 3 DAR#02

« Je me félicite d’avoir trouver des solutions pour que Margot puisse rouler en Auvergne. D’entrée, elle s’est montrée à l’aise au volant de la Clio 3. J’ai même été agréablement surpris par ses performances. Nous savons tous que ce n’est pas facile de passer d’une voiture électrique à une voiture thermique. Comme tous les pilotes du DA Racing, Margot s’est toujours montrée disponible pour les nombreux fans présents à Super-Besse. »

Le bilan du Trophée Andros 2012

« Le bilan est mitigé, Jean-Baptiste et Pierre ne sont pas parvenus à progresser dans la hiérarchie (7e et 8e, comme en 2011, ndlr). Néanmoins, il faut reconnaître que nous avons rarement connu un tel niveau sur le Trophée Andros. Les conditions climatiques particulièrement douces ne nous ont pas permis d’effectuer les séances d’essais, si primordiale sur la glace. Dès lors, les courses sont devenues des séances de développement pour les deux nouvelles Clio. La gestion des pneus sur des pistes goudronnées n’a pas été une chose facile. Comme chaque hiver, le DA Racing a conforté son image qui symbolise à la fois la convivialité, la simplicité et bien sûr la performance. Il y a toujours eu une très bonne ambiance dans l’équipe, c’est très important. »

L’avenir du DA Racing sur le Trophée Andros

« Nous devons continuer à travailler. Le DA Racing a un objectif et nous allons y parvenir. Notre démarche est de monter régulièrement dans la hiérarchie du Trophée Andros et être de plus en plus menaçants pour se battre pour le podium. » 

LlorachLes équipages

Jean-Baptiste Dubourg n°7 – Andréa Dubourg n°7B / Clio 3 DAR#03

Pierre Llorach n°8 – Marlène Broggi n°8B / Clio 3 DAR#04

Lionel Daziano n°12 – Margot Laffite n°12B / Clio 3 DAR#02

Jean-Baptiste Dubourg, 7e du Trophée Andros : « Tout d’abord, je tiens à féliciter Alain Prost pour son troisième titre sur la glace, quelle lutte avec Benjamin Rivière et Jean-Philippe Dayraut ! Le constat global de la saison reste mitigé, je ne vais pas cacher que nos ambitions étaient plus élevées néanmoins, le niveau n’a jamais été aussi élevé. Je ne suis qu’à cinq points de la cinquième place. Parallèlement, je réalise l’une de mes meilleures saisons sur la glace avec trois podiums (aucun l’hiver dernier, ndlr). C’est sûr le potentiel des Clio est bien là. Maintenant il faut prendre un peu de recul pour analyser ce qui s’est passé cet hiver. Je suis déjà motivé et confiant pour le prochain Trophée Andros. »

Pierre Llorach, 8e du Trophée Andros : « Je suis déçu de ne pas avoir pu gérer cette course comme il faut, je suis persuadé que nous passons à côté de quelque chose. Ce n’est pas facile de rouler sans clous. J’ai passé un très bon début de saison. Dominique Dubourg a su nous proposer des voitures vraiment compétitives (une victoire et un podium). Après une première partie de saison réussie, j’ai trainé un problème d’embrayage qui m’a pénalisé pour la fin de saison. Nous savons maintenant que nous devons plus travailler sur la stratégie, nous devons tous savoir nous remettre en question, quand il le faut, pour être encore plus efficaces. »

Andréa Dubourg, 15e du Trophée Andros et 3e des Indépendants : « Je suis arrivé à Super-Besse sans aucune pression, je n’avais pas l’intention de me poser de question. Finalement, je prends la neuvième place de cette course. J’étais qualifié pour la dernière finale de l’année (celle avec Alain Prost, ndlr) et comme vous le savez, elle ne s’est pas très bien passée. La fête a été gâchée, c’est dommage. Nous avons passé un très bon hiver, même si les objectifs fixés ne sont pas atteints, nous avons réalisé de très bonnes performances, je ne suis pas passé loin du podium sur certaines courses. A nous d’analyser et de comprendre nos erreurs pour améliorer nos performances. »

Lionel Daziano, 22e du Trophée Andros et 4e de la Promotion : « Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de revenir sur ce qui s’est passé samedi soir. Ce week-end, le plaisir était vraiment la priorité. Je voulais juste rouler sans me soucier du classement. L’hiver aura été particulier avec des conditions qui n’étaient pas favorables au Trophée Andros. J’ai beaucoup appris sur le bitume et je tenais à terminer l’hiver sur une bonne note en me lançant dans de belles glissades ce week-end. J’ai passé une très bonne saison avec les mécaniciens du DA Racing, ils sont fantastiques. C’est une équipe conviviale, parfaitement organisée où l’on peut travailler dans de bonnes conditions. »

Marlène Broggi, 23e du Trophée Andros et Lauréate du Trophée Andros Féminin : « Il faut reconnaître que les pneus ne m’ont pas aidée à passer un bon week-end. Les gommes sont tirées au sort, je pense avoir récupéré une mauvaise série, c’est ainsi. C’est vraiment difficile de prendre du plaisir lorsque les clous se détériorent trop rapidement. Je suis contente de mon retour sur le Trophée Andros avec le DA Racing, cela me manquait de rouler au volant d’une voiture thermique. Les nouvelles Clio sont vraiment performantes, malheureusement j’ai pris un peu de retard en début de saison et c’est très dur de remonter dans le classement par la suite, d’autant plus que le niveau était très relevé cet hiver. Nous avons vu que les Clio pouvaient jouer les premiers rôles, c’est à moi d’être au top. J’espère me battre plus régulièrement pour le Top 15 l’hiver prochain. »

Margot Laffite : « Quel week end ! Et surtout quelle finale (2e Finale Elite) ! Pour beaucoup, le Trophee se termine sur une note amère. Et bien, un peu égoïstement, pour moi l’Andros s’est terminé de la meilleure manière qui soit puisque j’ai eu le plaisir de retrouver les sensations d’une voiture thermique. Si on ajoute à cela l’occasion de rouler au sein d’un Team que j’affectionne particulièrement et bien le bilan de la journée est excellent ! Malgré le laps de temps qu’il m’a fallu pour me réadapter à la conduite d’une thermique et le peu de tours que l’on couvre à l’Andros, j’ai éprouvé de supers sensations, un retour à un vrai pilotage, boite de vitesse et sonorité du moteur, attaque qu’il fallait retrouver. Bref, autant d’éléments qui font que je me suis regalée. Un léger goût de trop peu, maintenant j’ai envie de refaire une saison dans la catégorie reine du Trophée Andros. J’en profite évidemment pour remercier chaleureusement l’accueil qui m’a été réservé au sein du DA Racing chez qui on se sent tout de suite comme à la maison. Merci à Dominique pour sa gentillesse et son professionnalisme. »

Classement final du Trophée Andros 2012 : 1. A. Prost 823 pts – 2. B. Rivière 818 – 3. J.-P. Dayraut 817, 4. O. Panis 784, 5. E. Stievenart 764, 6. F. Lagorce 763, 7. Jean-Baptiste Dubourg 760, 8.Pierre Llorach 746 , 9. B. Balas 743, 10. N. Prost 725 (1er Indépendants)… 15. Andréa Dubourg 651 (3e Indépendants)… 22. Lionel Daziano 480… 23. Marlène Broggi 475 (1re Féminine), (44 classés), etc.

Source image et texte: DARACING

 

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *