SKODA OCTAVIA : DE L’AMBITION

Accueil
SKODA OCTAVIA : DE L’AMBITION Demander un devis

Publié le 19 juin 2013

Présentée par  Skoda comme « l’icône de sa gamme », la nouvelle Octavia ne veut rien moins que redéfinir les standards de la berline familiale. Une ambition qui se traduit par une notable montée en gamme.

 

De fait, à l’apparition de sa première génération en 1996, la nouvelle Octavia (le nom avait déjà été utilisé de 1959 à 1971) était le symbole d’une véritable renaissance de la marque sous l’égide de Volkswagen. Le lancement de cette troisième génération n’a donc rien d’anodin puisqu’elle doit, une fois encore, incarner le nouveau visage de Skoda. Il est en effet révolu le temps où le constructeur de Mladá Boleslav faisait office de marque low cost au sein du groupe allemand. Si l’Octavia n’a jamais été un produit au rabais, l’assurance gagnée au fil des ans par Skoda et le rehaussement de son image permettent à cette nouvelle génération de revoir ses ambitions à la hausse.

Winfried Vahland, Président du Directoire de Skoda la décrit donc ainsi : « Beaucoup d’espace intérieur, une qualité irréprochable, une finition de haute volée, une conception moderne, une technologie de pointe, un design intemporel, des équipements high-tech et un rapport qualité-prix unique. Les attentes de nos clients ont évolué. Notre objectif a été de faire en sorte que la troisième génération de l’Octavia soit encore meilleure. »

 

Skoda Octavia

Basée sur la plateforme MQB, celle, notamment, de la dernière Golf, la nouvelle Octavia reste une berline tricorps. Elle s’habille de lignes sobres et élégantes, le design s’inscrivant dans la continuité de celui des récents produits de la marque.Les dimensions sont revues à la hausse : longue de 4,66 m (+ 9 cm) pour un empattement de 2,69 m (+ 11 cm), large de 1,81 m (+ 4 cm) et haute de 1,46 m (inchangé), cette Octavia offre une habitabilité encore supérieure à la précédente, notamment aux places arrières. Le coffre profite de l’embellie avec une capacité variant de 590 à 1 580 L selon la position de la banquette arrière.

 

L’habitacle, d’une élégance et d’une sobriété toutes germaniques, s’accorde bien avec les lignes de la carrosserie et il n’appelle aucun reproche, que ce soit au niveau de la présentation ou de la qualité perçue des matériaux utilisés. Le slogan « Simply Clever » de la marque s’illustre notamment au travers de petits équipements le gratte-givre dans le volet de la trappe à carburant ou le tapis de coffre réversible. Des « plus » bien pensés qui facilitent la vie au quotidien.

Les motorisations mettent l’accent sur le respect de l’environnement. À l’exception du 1.2 TSI- 85 ch d’entrée de gamme, tous reçoivent ainsi l’appellation Green Tec et sont donc équipés d’un système Stop&Start et de la récupération d’énergie au freinage.

Plus légère de 80 à 100 kg que la génération précédente, la nouvelle Octavia fait preuve sur la route d’un comportement à la fois homogène et sécurisant. La direction offre un bon ressenti, le freinage est efficace et les courbes s’enchaînent sans prise de roulis. La conduite reste plaisante même lorsqu’elle se fait plus appuyée. En France, les TDI vont très certainement rafler la mise une fois de plus mais le 1.4 TSI- 140 ch mérite le détour.

 

En progrès sur tous les plans, la nouvelle Octavia est en train de s’installer sans bruit parmi les références de sa catégorie. Bonne surprise : pour le moment, les tarifs ne s’en ressentent guère.

 

Sylvain LHOTE

Autovista

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *