La route photovoltaïque, une innovation prometteuse

Accueil
La route photovoltaïque, une innovation prometteuse Demander un devis

Publié le 18 décembre 2015

Lorsque la route devient écologique

La route photovoltaïque, c’est une innovation française qui peut révolutionner l’utilisation des voitures électriques

Le groupe Colas, filiale routière de Bouygues, a inventé la route solaire permettant de fournir de l’électricité grâce à un revêtement photovoltaïque sur les routes, capable de supporter le poids des voitures mais aussi des poids lourds. Il s’agit d’un mélange de composants qui permet aux panneaux solaires de base très fragile, d’être aussi résistants que le bitume.

Ce revêtement a nécessité quelques années de recherches par l’Institut national de l’énergie solaire (Ines). La collaboration du groupe Colas et de l’Ines a permis d’établir deux brevets dans les composants des résines, le liant et la colle. Les tests ont été effectués et ces matériaux sont résistants à la circulation des poids lourds roulant rapidement ainsi que freinant brutalement.

Ne bénéficiant pas de l’inclinaison des panneaux solaires classiques, le rendement est moindre mais tout de même efficace. Selon les estimations de l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, un kilomètre de cette route photovoltaïque, aussi appelée Wattway, permettrait de fournir les besoins en éclairage public d’une ville de 5000 habitants.

Un intérêt pour les automobilistes… et la voiture électrique

C’est une innovation qui assure le rechargement des véhicules électriques par induction puisque 100 m² de ces panneaux fournissent l’énergie pour rouler 100 000 kilomètres par an selon l’Ines.

Par ailleurs, cette seconde fonction appliquée aux routes permet de bénéficier d’un avantage écologique conséquent puisqu’un quart des routes avec ce revêtement photovoltaïque permettrait à la France d’assurer son indépendance énergétique.

Les panneaux solaires sont de plus en plus accessibles car leur coût à l’achat est en baisse. La chaussée Wattway serait d’abord présente sur de petites surfaces telles que des parkings ou des tronçons de voies pour ensuite être appliquée sur des kilomètres de routes. Les dalles Wattway seraient simplement collées sur les routes existantes et couvertes de résines.

 

Sources : Sciences et Avenir du 15/10/2015, Les Echos du 13/10/2015

 

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *