Fraude Volkswagen : Quels impacts au quotidien pour vous ? Que pensent les automobilistes ?

Accueil
Fraude Volkswagen : Quels impacts au quotidien pour vous ? Que pensent les automobilistes ? Demander un devis

Publié le 24 septembre 2015

On parle beaucoup du cours de la bourse du groupe Volkswagen, des amendes colossales que la firme allemande va devoir payer aux Etats Unis, et certainement dans d’autres pays…

Mais quid des impacts de la méga fraude sur le quotidien des possesseurs des dits véhicules. Il risque d’y avoir une série d’effets en cascade. Remise aux normes et coûts, autorisation de circuler, prix du véhicule en revente d’occasion.

DrivePad vous livre les premiers résultats de son enquête faite en ligne ainsi qu’une série de questions qu’il faut se poser avant de prendre une décision. Suis-je concerné ? Doit-on vendre sa voiture ? La faire reprendre par le vendeur ? Vais-je subir une perte de valeur ? etc…

  • 78% des interrogés pensent que le groupe Volkswagen n’est pas le seul concerné
  • 78% des interrogés ne souhaitent pas que le diesel soit interdit
  • 28% pensent être concernés avec leur véhicule
  • une très large majorité (64%) estime que le propriétaire d’un véhicule du groupe va subir un préjudice :
    • perte de la valeur du véhicule
    • perte de confiance vis à vis du constructeur
    • devoir subir un rappel constructeur
    • ne plus pouvoir revendre sa voiture

Enfin, 57% des interrogés intenteraient une action contre le constructeur s’ils étaient concernés par ce scandale.

Certains des véhicules testés aux US émettent jusqu’à 40 fois plus de rejets que ce qui est indiqué dans l’homologation.

– Que va-t-il advenir de ces véhicules ?

– Vont-ils être déclassés ?

– Le constructeur va-t-il intervenir pour recaler les calculateurs ?

– Va-t-il y avoir une perte de puissance significative suite au « reset » des ordinateurs de bords ?

– Vais-je consommer plus de carburant après travaux ?

– Les véhicules vont-ils faire l’objet d’un rappel constructeur ?

– Quid de l’immobilisation du véhicule ? aurais-je droit à un prêt le temps que les travaux soient effectués ?

Cette liste de questions n’est pas exhaustive… mais il y a fort à parier qu’un rappel en masse soit à venir avec tous les désagréments que cela comporte.

La « vignette » automobile a été votée. Elle permet de classer les véhicules suivant le niveau de leur émission de gaz polluants. Certaines villes, comme Paris, ont annoncé la mise en place de restrictions de circulation. Serais-je du coup concerné ?

Une Polo, 1,6 L, Euro5, sera-t-elle autorisée à circuler sachant que ses émissions réelles sont bien supérieures à celles déclarées pour son homologation Euro5 ? Les tests relevés aux US montrent des émissions pouvant aller jusqu’à 40 fois supérieures à la norme US.

– Sachant cela, certains des véhicules risquent de ne pas être conformes à la norme Euro 4 voire Euro 3 !

– Quelle va être l’attitude des pouvoir publics ici ?

– Certains véhicules étaient éligibles à des bonus écologiques. Va-t-on demander le remboursement ?

– Va-t-on m’interdire de circuler ? 

Ces automobiles sont-elles conformes aux normes Euro5 ? Certainement pas. Aux normes Euro4 ? A voir… La ministre de l’écologie a demandé une enquête et on devrait vite en savoir plus compte tenu des enjeux et de la tenue de la conférence sur l’environnement dans les semaines à venir à Paris.

Tableau des particules

On ne sait pas, aujourd’hui, quel va être l’impact sur la valeur des véhicules concernés. Mais il va y en avoir un, c’est certain, et les valeurs, le prix des véhicules vont être impactés et cette onde de choc va toucher tous les véhicules concernés et certainement au delà.

On ne sait pas encore si le constructeur va devoir remettre aux normes les véhicules. Mais la valeur d’une auto, sa fameuse « cote », est liée à son image, sa perception qu’en a le marché et de la demande des acheteurs.

Aussi, au vu de la situation actuelle, une auto comme l’Audi A3 (2.0L) de 2014, qui est concerné par cette fraude, va voir sa cote en occasion baisser de manière significative.

– Les loueurs longues durées ont beaucoup de certains de ces véhicules, prisés par les entreprises. Les sociétés de leasing vont devoir revoir à la baisse leurs prix de revente à la fin du contrat de location (Buy back) – – Arrivant sur le marché avec un prix « tapé », les automobilistes vont devoir se caler et baisser également le leur.

– L’équation diabolique risque d’être la suivante : Baisse du prix Buy-back + baisse de la demande => Baisse du prix des véhicules d’occasion

Le prix d’un véhicule d’occasion va être directement impacté. Qui voudra d’un véhicule qui ne répond pas aux normes ? Cela risque d’avoir également un impact sur les autres diesels vendus d’occasion. Rappelons que le Diesel représente 2/3 des véhicules circulants.

J’ai une Audi, VW, Seat ou Skoda. Suis-je concerné par ce qui arrive ?

Aux États-Unis, la fraude concerne les VW Golf, Jetta, Beetle, Passat et les Audi A3, véhicules sortis entre 2009 et 2015 et équipés d’un diesel 4 cylindres 2,0 litres, de type EA189.

Le moteur incriminé est le moteur Diesel TDI de 4 cylindres répondant au doux nom de EA189. Il équipe les marques du groupe Volkswagen à savoir la marque elle-même, Audi, Seat et Skoda.

Dans un communiqué publié sur son site internet, la firme allemande indique que les nouvelles voitures équipées de moteurs aux normes EURO 6 ne seraient pas concernées.

«Les nouveaux véhicules du groupe Volkswagen avec le moteur diesel aux normes EURO 6 actuellement disponibles dans l’Union européenne sont conformes aux exigences légales et des normes environnementales. » Cette norme Euro6 est applicable aux automobiles produites depuis le 1er septembre 2015.

Le quotidien Le Figaro présente une liste de voitures équipées du moteur EA189. Vous pourraient ainsi identifier si le vôtre en fait partie, ou pas. Attention, un véhicule acheté mi septembre 2015 sera certainement aux normes Euro5.

Le conseil de DrivePad : Si vous achetez un véhicule dans les mois qui viennent, demandez au vendeur si celui-ci était en stock et demandez confirmation qu’il a été produit après le 1er Septembre 2015 et donc avec les normes Euro6.

Marque Volskwagen

– Polo (1.6L)

– Golf / Golf Cabriolet / Golf SW / Golf Plus (1.6L et 2.0L)

– Jetta (2.0L)

– Passat / Passat SW (2.0L) – CC (2.0L)

– New Beetle (2.0L)

– Scirocco (2.0L)

– Tiguan (2.0L)

– Touran (2.0L)

– Sharan (2.0L)

– Transporter 6 (2.0L)

– Utilitaire

Marque Audi, produits entre 2008 et 2015

– A1 (1.6L)

– A3 (2.0L)

– A4 (2.0L)

– A5 (2.0L)

– A6 (2.0L)

– Q3 (2.0L)

– Q5 (2.0L)

– TT (2.0L)

Marque Seat

– Ibiza (2.0L)

– Leon (2.0L)

– Altea (2.0L)

– Exeo (2.0L)

• Marque Skoda

– Fabia (1.6L)

– Octavia (2.0L)

– Superb (2.0L)

– Yeti (1.6L et 2.0L))

Un autre groupe produisait des voitures avec des moteurs EA189 : le japonais Mitsubishi. Le modèle concerné est l’Outlander (entre 2005 et 2012).

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *