Budget auto des ménages – des prix sages en 2014 mais inflation depuis 1998

Accueil
Budget auto des ménages – des prix sages en 2014 mais inflation depuis 1998 Demander un devis

Publié le 29 janvier 2015

Les prix de l’entretien et la réparation automobile mauvais élèves ? Le site www.drivepad.fr dresse un bilan des évolutions des prix dans l’automobile en 2014… Et ce que l’on peut constater depuis 1998.

Dans le détail, drivepad.fr présente les évolutions 2014/2013 des postes liés à l’automobile, son utilisation en comparaison des autres modes de transports.

Evolution des prix entre 2013 et 2014

Les prix des carburants, des pneumatiques et de l’assurance auto sont en recul en 2014 v/s 2013 ; le prix d’achat d’une voiture d’occasion n’a pas évolué entre 2013 et 2014. Par comparaison, les transports aériens ont augmenté de 0,2% pour une inflation moyenne de 0,5% sur 2014..

La palme des augmentations revient aux taxis (+3,8%) et à la réparation automobile (+3,1%) sur un an en moyenne.  On voit également que tout ce qui touche à l’entretien de la voiture voit ses prix s’envoler…

  • +2,1% pour les achats de pièces détachées,
  • +2,1% pour l’entretien courant,
  • +2% pour les accessoires et petites pièces détachées.

Après une année 2013 déjà en hausse, le budget entretien & réparation continue d’augmenter fortement pour l’automobiliste : +2,6% en 2014 contre 2,8% en 2013.

Contre toute attente, le prix des voitures continue à augmenter. Les prix avaient progressé de 1,5% en 2013 ; ils ont eu la même augmentation en 2014 (1,5%). C’est, en 2014, l’inflation des prix des voitures neuves qui explique cette évolution très significative : + 2,1%  pour les véhicules neufs contre 0% pour les voitures d’occasion.

On peut expliquer en partie cette évolution du prix du neuf du fait de l’augmentation de TVA et de la baisse des bonus automobiles qui ont un impact direct sur le prix final. Si les Français ont acheté plus de petites voitures, celles-ci sont plus chères, mieux équipées et moins « bonusées ».

Au final, le budget automobile des ménages est stable (+0,1%) sur 2014 v/s 2013 et nettement en dessous de l’inflation, ceci du fait de l’impact très fort de la baisse des prix des carburants. Cela se traduit également par une baisse du budget utilisation du véhicule, -0,38% pour les mêmes raisons.

Mais une inflation continue des prix depuis 1998 !

Si l’on prend un peu de recul et que l’on examine les évolutions de prix depuis 16 ans, on voit que certains postes comme l’entretien, la réparation automobile ont fortement évolué, beaucoup plus que l’inflation qui aura été, elle, de 27,9% sur cette période.

Evolution des prix entre depuis 1998 à 2014

Les prix d’achats des automobiles, neuves ou d’occasion, se retrouvent en dessous de l’inflation constatée : +9,3% pour le prix des voitures d’occasion et +19,4% pour les voitures neuves.

  • Les années de primes à la casse et autres bonus ont eu un impact déflationniste sur le prix des voitures neuves…
  • … et par ricochet sur celui des voitures d’occasion.
  • Ces temps sont, pour le moment, révolus et malgré les promotions qui peuvent être faites, les prix des voitures neuves repartent à la hausse.

 

L’assurance auto aura été très peu inflationniste !  Avec seulement 5,9 % en 16 ans, force est de constater que ce poste, important dans le budget des ménages est très en retrait par rapport à l’inflation et les autres postes.

  • Avec la loi Hamon, les prix devraient restaient sages au moins en 2015 année de sa mise en application.

Les formalités administratives font également parties des bons élèves avec seulement 14% d’évolution en 16 ans. Mais en dehors de ces postes, on était à plus de 2 fois l’inflation sur cette période…

Les carburants, particulièrement le diesel, explosent ! + 104,5 % pour le Gazole et + 69,7% pour le Super. On le voit, le différentiel entre les deux s’explique par le rattrapage des prix qui amène l’alignement des prix du Gazole sur celui de l’essence.

Il en coûte beaucoup plus cher aujourd’hui de passer son permis… + 70,7 % pour le poste auto-école, soit plus de 2 fois l’inflation.

L’entretien et la réparation automobile, un budget en perpétuelle augmentation… + 88% pour la réparation sur 16 ans et + 57,7% pour l’entretien courant ; soit plus de 2 foisl’inflation constatée sur la même période.

  • même si on constate un ralentissement de la hausse, on voit bien que celle-ci est bien plus soutenue que l’inflation
  • Les prix des pièces augmentent fortement : +49% sur la période
  • Et là, les prestations pâtissent d’une évolution des prix de la main d’œuvre
  • et d’une évolution technologique qui impacte sensiblement les coûts de réparation et de maintenance

Seuls, les prix des pneumatiques baissent ici… de -5,4%. On y verrait un impact des sites de vente de pneus en ligne ? Que cela expliquerait cette « anormalité » vu les tendances constatées par ailleurs.

 

« Si l’on examine les autres postes, on voit que le coût de la mobilité augmente plus vite que l’inflation. Prendre un taxi coûte beaucoup plus cher aujourd’hui…Avec + 53,6 % en 16 ans, on est près de 2 fois le coût de la vie » Explique Eric BATAILLE, du site drivepad.fr

« Mais les parking augmentent également fortement (+ 48,3%), tout comme les trains (+47,8%)  et les péages (+40%). La mobilité coûte beaucoup plus cher aujourd’hui qu’il y a 16 ans. Cela explique pourquoi on voit se développer les formules d’auto-partage, de co-voiturage. La consommation automobile est en train de se modifier profondément : moins de véhicules neufs achetés (500 000 de moins ! en quelques années), on assiste à une démotorisation des ménages et le nombre de kilomètres parcourus baisse et va continuer à baisser » conclut le fondateur de drivepad.fr.

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *