Baisser sa consommation de carburant : dix conseils simples

Accueil
Baisser sa consommation de carburant : dix conseils simples Demander un devis

Publié le 5 mars 2013

Le budget automobile représente une part importante du budget automobile des ménages : 30% des dépenses en 2012. Drivepad.fr donne 10 conseils importants, simples, pour réduire cette consommation et devenir un conducteur économe.

1.   Partagez votre auto, il vous arrive de faire le trajet seul, ou à 2. Il vous reste de la place, et bien accueillez 1 voire 2 personnes de plus. Sans demander de l’argent, vous pouvez mettre en place un planning et ainsi ne prendre votre auto qu’une fois sur 3, voire sur 4. Cela fait 66% à 75% d’économies. C’est simple, facile et en plus sympa car on peut faire ainsi de jolies rencontres.

 

2. Roulez moins ! En roulant moins, vous aurez moins de frais d’entretien de votre auto. Les véhicules récents ont une révision à faire tous les 20/30 000 kilomètres ou tous les 2 ans. Le kilométrage moyen parcouru est de 12 000 km/an. Si vous réduisez de 16% l’utilisation de votre auto, vous économisez au moins une révision tous les 2 ans soit minimum 169 euros.

 

3. Lorsque vous démarrez, n’attendez pas si cela n’est pas nécessaire que votre moteur soit chaud pour partir. Simplement roulez doucement les premiers kilomètres.

 

4. Coupez votre moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt pendant plus de quinze secondes. Contrairement à une idée reçue très répandue, on ne consomme pas plus au démarrage du véhicule. Aussi, couper le moteur permet de moins consommer.

 

5. Roulez à une vitesse constante. Mettez vous à l’éco-conduite. N’accélérez que si cela est nécessaire, évitez les à-coups. Anticipez et préférez le frein moteur. Prenez vos distances. En adoptant une conduite plus « cool », vous serez plus détendu et vous allez faire de substantielles économies. Essayez de prendre des notes sur votre consommation hebdomadaire voire mensuelle de carburants. Vous pourrez en comparant vos chiffres comprendre pourquoi vous consommez trop ou si vous êtes un vrai éco conducteur ! Les experts estiment à 5% le gain de carburant grâce à cette approche.

 

6. Surveillez la pression des pneus de votre automobile ainsi que leur état. Des pneus sous gonflés ou en mauvais état augmentent la consommation de carburant. On estime le gain/perte ici à 4% de carburant. Si vous devez changer vos pneus, demandez à votre garage, via drivepad.fr des pneus basse consommation. Ils sont tout aussi efficaces, fiables mais prévu pour réduire le « grip » et donc la consommation de carburant.

 

7. Utilisez modérément votre climatisation, surtout en ville. Le compresseur de climatisation consomme 1L de carburant tous les 100 km. C’est-à-dire qu’il est parfois préférable d’ouvrir les fenêtres pour rafraichir l’habitacle que de mettre la climatisation. Néanmoins gardez vos fenêtres fermées à grande vitesse. Sur l’autoroute, toute fenêtre ouverte augmente la consommation de carburant.

 

8. Évitez d’emporter le superflu. En ces départs en vacances, on a tendance à vouloir charger au maximum. En faisant la chasse au poids, vous éviterez de solliciter la puissance moteur, donc moins de consommation. Pensez à retirer tous les accessoires inutiles aux trajets quotidiens comme les porte-bagages.

 

9. Respecter les limitations de vitesse : rouler trop vite ne vous fera pas gagner beaucoup de temps d’une part ; et si tous les automobilistes français respectaient les limitations de vitesse, l’économie de carburant en France serait de l’ordre de 6 à 7% chaque année.

 

10. Bien entretenir son auto permet de faire des économies. Un moteur qui est bien lubrifié, consomme beaucoup moins de carburant. Si vos amortisseurs sont fatigués, cela va jouer sur votre conduite, la liaison au sol et au final sur le régime moteur. Vous consommerez plus. Si vos filtres sont encrassés, filtres à air et à carburant, la combustion se fera moins bien. Le moteur va brûler plus de carburant et l’impact est très sensible.  C’est pourquoi, www.drivepad.fr vous donne à lire votre plan d’entretien préconisé par le constructeur. Vous saurez ainsi ce qu’il y a à faire, quand les interventions sont à effectuer. Et vous ne ferez que le strict nécessaire.

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *