Assurance auto : Résiliation à tout moment bientôt possible

Accueil
Assurance auto : Résiliation à tout moment bientôt possible Demander un devis

Publié le 19 novembre 2014

La loi Hamon prévoit la possibilité de changer d’assurance auto à tout moment, passé une première période d’un an de contrat. Pour que la loi soit applicable, il faut que le décret ait été signé

Le site capital.fr s’est procuré le texte qui serait à la signature

Décret loi Hamon

Explications et avantages

Aujourd’hui, il existe une possibilité de résilier son contrat en envoyant un recommandé à son assurance 2 mois avant son échéance annuelle. Passé cette période, il faut attendre un an pour pouvoir en changer.

Comparez et changez d'assurance

Or, les contrats d’assurance évoluent beaucoup. Ils ont augmenté assez largement depuis des années et les prestations ne sont plus forcément adaptées à votre situation. Traditionnellement, les assureurs font des efforts pour attirer de nouveau clients. C’est pourquoi, il est plus souvent favorable de renégocier un nouveau contrat avec un nouvel assureur que de demander une baisse de tarif à son assureur actuel.

 

Comment faire ?

  1. Calculer bien vos kilomètres par an. Si ceux-ci ont baissé, que vous roulez moins, vous pouvez demander une ristourne à votre assurance
  2. Regarder le niveau de franchise. Celui ci varie selon. Plus le niveau est bas (peu de franchise), plus le montant de l’assurance est élevé. A vous de voir quel montant vous souhaitez prendre à votre charge.
  3. Si vous êtes assuré au tiers, votre cotisation peut varier du simple au double !
  4. Quel est l’âge de votre automobile. Si c’est un véhicule ancien, il est peut être préférable de passer au Tiers ?
  5. Quels déplacements sont couverts ? A regarder de près. Vos déplacement privés, pour se rendre au travail, lors de votre travail ? Demander 2 devis (avec et sans travail) et demandez à votre entreprise de vous rembourser ou de vous assurer pour vos déplacements professionnels
  6. Regarder bien votre couverture et ceux des occupants. La garantie personnelle du conducteur est une garantie optionnelle à laquelle il est sage de souscrire lorsque vous choisissez votre assurance auto. En effet, pour les dommages corporels subis, le conducteur d’un véhicule n’est pas systématiquement couvert.

Finalement, en adaptant votre assurance auprès de votre compagnie ou en changeant d’assurance, vous pouvez faire des économies importantes pouvant aller de 150€ à beaucoup plus.

 

DrivePad propose un comparateur :

Il est disponible ICI, c’est gratuit et sans engagements aucun.

 

 

Ce que prévoit le décret pour résilier

Ministère des finances et des comptes publics

 

Que ce soit pour votre automobile (ou votre habitation), passé un an d’assurance, vous pourrez résilier à tout moment votre contrat.

Une simple lettre, un email suffira et il ne sera pas nécessaire d’envoyer un recommandé

Dans cette lettre, vous demanderez à votre assurance un « relevé d’information ». L’assureur est tenu de vous le faire parvenir dans les 15 jours qui suivent. Il devra mentionner vos antécédents ainsi que votre niveau de bonus/malus.

Ces informations seront à communiquer à votre nouvelle compagnie d’assurance. Et c’est elle qui se chargera de notifier à votre ancienne assurance la résiliation du contrat par lettre recommandée avec accusé de réception.

Votre nouveau contrat prendra effet à l’échéance de votre ancien contrat. C’est la nouveauté de ce décret car il était attendu que le nouveau contrat puisse prendre effet n’importe quand.

 

« C’est une avancée même si on aurait aimé que le contrat puisse être résilié et changé à tout moment. Auparavant, si on oubliait de résilier son contrat, on repartait pour un an. Avec ce décret, dès que l’assuré à trouvé une meilleure formule, il peut avertir son assurance et planifier sa résiliation. » explique Eric BATAILLE, de drivepad.fr.

« Nous conseillons d’agir de la sorte : regardez votre contrat et notez la date de fin de celui-ci. Vérifiez auprès de votre assurance que c’est bien cette date. Utilisez les outils comme celui que nous proposons ici. Puis faites valider par votre nouvelle compagnie que le prix sera valable à  la date de signature de ce nouveau contrat. Une fois cette démarche faite, envoyez votre résiliation à votre assureur actuel. » précise Eric BATAILLE.

Reste que c’est la date de publication du décret au Bulletin Officiel qui donnera le top départ de cette réforme. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.

DrivePad

sources : capital.fr / drivepad.fr

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *